Outils pour utilisateurs

Outils du site


moto:reflexes

Les réflexes qui sauvent la vie

Il y a plusieurs points qui font que je suis toujours en vie à moto, je suis motard depuis plus de 10 ans maintenant. Et je fais en sorte de respecter chacun de ses points lorsque je prends ma moto. Certains sont difficiles à respecter mais il faut essayer de s'y maintenir.

1er L'équipement

L’équipement c'est tout le temps, aux yeux de la loi il y a l’équipement obligatoire (casque, gants et gilet jaunes) c'est tout mais à mes yeux il y a l’équipement obligatoire pour moi en tant que motard et la liste est bien plus longue. Le site de la sécurité routière explique bien le problème en image.

le minimum :

le maximum :

Je vous laisse deviner mon niveau d’équipement, allez faire un tour sur le site https://www.securite-routiere.gouv.fr/operations/equipezvous/ pour faire bouger le curseur de niveau d’équipement.

Dans ce point, il faut aussi inclure la moto et son entretien, car une moto non entretenu est un risque pour le motard. Mais sur ce point, il y a peu de motard qui font l'impasse.

L'environnement

2eme point, Observer notre environnement.

Apprendre des erreurs des autres, car si on rage de ne pas voir un clignotant ou toute autre erreurs, c'est qu'on a tout simplement pas suffisamment anticiper…..

Par exemple quand j'ai une vehicule devant moi qui se rapproche de la ligne de guidage ou continue, c'est que ce véhicule à l'intention soit de changer de file soit de doubler, c'est un signe à prendre en compte pour anticiper. Ce que je cherche aussi à faire régulièrement surtout lorsque je fais de l'entrefiles, c'est d'observer les rétros des véhicules devant moi. C'est une façon de vérifier que le conducteur m'a vue et surtout anticiper les angles morts afin de ne pas y rester.

Dans la continuité d'observer son environnement, il faut donc regarder et comprendre ce qui se passe autour de nous en permanence. Est ce que la voiture devant moi m'a bien vu ? suis je bien placé derrière elle pour ne pas être dans un angle mort ? Malgré cela, vous aurez peut être un accident, comme moi. Je suis arrêté à un feu, le feu passe au vert je démarre et tourne dans la rue à droite et là un véhicule fait une manœuvre, impossible de l'anticiper car je ne voyais pas la manœuvre. Heureusement je n'allais pas trop vite et j'avais un airbag moto. Tout ce qu'on peut retenir de cet accident, c'est que si on ne voit rien de ce qui arrive sur la route, il faut ralentir car on ne sait pas ce qu'il y a derrière un virage. J'ai évité un autre accident du même type, sur une petite route de montagne avec en face une moto qui suivait d'autres motos, et qui au final roulait un peu trop vite et couper les virages sans visibilité, en arrivant en face à basse vitesse j'ai pu me mettre sur le coté droit de la chaussée afin d’éviter de percuter cette moto.

On peut apprendre des autres motards, oui mais pas de n'importe quel motard, pas ceux qui roule le weekend uniquement, pas ceux qui vont au travail et qui prennent la même route tous les jours, et qui ne font pas de moto le weekend. Vous devez apprendre d'un(e) motard qui roule tous les jours, weekend compris et qui fait des balades régulièrement.

Observer la route est un exercice permanent que tous les motards doivent faire, La moto devant moi fait un écart, pourquoi ? un trou dans la chaussée, des graviers, un animal mort, etc…

Pour conclure ce point, il faut être en permanence sur le qui-vive et se placer le plus en sécurité possible sur la chaussée.

Les émotions

3ème point les émotions Prendre confiance en soi est une bonne chose mais cela reste le meilleur moyen de se faire peur. En voiture on a tous tendance à s’énerver plus ou moins rapidement du au comportement des autres mais en moto ce n'est pas beaucoup mieux.

La colère et la peur sont des émotions au mème titre que la joie et la tristesse, ou la fierté. Mais il faut rester concentrer sur sa route car les émotions peu importe laquelle vont vous amener à faire une erreur, et peut être avoir un accident.

Et se méfier de soi-même et la meilleure chose à faire, car suivre les copains qui sont devant en train d'ouvrir la poignée des gaz n'est peut être pas la meilleure des idées.


Pour conclure, à moto on apprend de ses erreurs, mais il faut être capable d'anticiper ce qui va se passer autour de soi et surtout d'anticiper ce que les autres vont faire.

Je ne dis pas que c'est facile, mais c'est le meilleur moyen d'y arriver, le point pour moi le plus difficile reste de combattre mes émotions, car c'est souvent elles qui nous font faire le plus d'erreurs.

Bonne route à tous et toutes


moto/reflexes.txt · Dernière modification: 2020/07/30 13:34 de webrodeur